Des événements pour l’égalité dans les bibliothèques de Lyon

Filles et garçons par l’OL Academy

Le mercredi 19 juin de 17h00 à 18h00 – médiathèque du Bachut

Les jeunes de l’OL Academy montrent que l’égalité filles-garçons se joue balle au pied… Une projection d’un film court suivi d’un débat.

L’éducation au sport participe à la construction de la citoyenneté. A l’Olympique Lyonnais, découvrez à travers un film réalisé avec des jeunes de l’Academy comment le football contribue à faire évoluer les préjugés et à inscrire l’égalité filles-garçons comme un fait indiscutable.

Après le film, jouons les prolongations sur ce débat avec Myrra Achache, Chargée – Mixité / Relation Internationale – auprès de la ville de Lyon dans la cadre de la coupe de monde féminine et Anna Poignand. Intervenant(s) : Myriam Achache – Chargée – Mixité / Relation Internationale – auprès de la ville de Lyon dans la cadre de la coupe de monde féminineAnna Poignand – Stagiaire Musée de l’OL

  • Condition d’accès
    • Entrée libre dans la limite des places disponibles
      Gratuit
  • Lieu
    • médiathèque du Bachut
      2 place du 11 novembre 1918 – 69008 Lyon

Au cœur du football féminin, avec OL Ang’Elles et France Ang’Elles

Du mercredi 15 mai à 10h00 au samedi 6 juillet à 18h00 – bibliothèque du 1er

Exposition de photographies de Dominique Mallen et Guillaume Charton, à l’occasion de la Coupe du monde féminine de football FIFA 2019.

A l’occasion de la Coupe du Monde, Au cœur du football féminin souhaite mettre en lumière la passion qui anime OL Ang’Elles et France Ang’Elles, deux clubs de supporters fondés avec une même philosophie, de respect, de convivialité, d’envie de rencontres et de découverte, rassemblant des amoureux du football féminin de toutes générations, un public plus familial avec femmes et hommes à parité, dans un esprit sportif qu’on souhaite voir perdurer dans les tribunes au moment où le foot féminin prend un plus grand essor et accède enfin à plus de notoriété et de reconnaissance.

L’exposition est organisée en 4 parties : OL Ang’elles, France Ang’elles, Les lionnes, La coupe du Monde.

OL ANG’ELLES

Ce club de supporters a été créé en 2011 à l’initiative d’Isabelle Bernard avec la volonté de favoriser l’émergence d’un public propre au football féminin. Depuis quatre ans, OL Ang’Elles rassemble près de trois cents adhérents, supporters de l’OL féminin, et se donne chaque année pour objectif d’être présent partout en France et en Europe, à chaque match.

Des portraits de ses membres avec leurs chapeaux « Rouge et Bleu » témoigneront de la constitution de ce groupe composé pour plus de la moitié de femmes cette année, des supporters de toutes générations, de 7 à 88 ans… La passion du groupe s’exprime dans les tribunes par des chants de la 1ère à la dernière minute, le groupe faisant flotter partout le drapeau lyonnais, au milieu de tous ceux dédiés aux diverses joueuses lyonnaises selon leur origine, région ou pays. Le respect dans les rencontres avec les supporters de l’équipe adverse, tels ceux de Wolfsburg qu’on finit par retrouver d’année en année, la convivialité pendant les déplacements au cours desquels le groupe se donne le temps de la visite et de la découverte, au moment des repas de début et de fin de saison, ou de séances de vœux de Nouvel An, le plaisir du partage avec les joueuses qui se concrétise dans les « Ahou », les clapings avec les joueuses en fin de match victorieux…caractérisent la vie d’un groupe dynamique et vivant.

FRANCE ANG’ELLES

Ce club de supporters a également vu le jour à l’initiative d’Isabelle Bernard et d’une trentaine de supporters OL Ang’Elles qui souhaitaient se rendre aux Pays-Bas pour soutenir l’Equipe de France lors de l’EURO 2017, toujours avec le même souci éthique et la même philosophie.

Regroupant d’ores-et-déjà plus de 150 membres et en plein essor à l’approche de la Coupe du Monde, France Ang’Elles a eu la volonté de se structurer de manière indépendante, désormais sous la présidence de Richard Farjot basé près de Clermond-Ferrand, afin de fédérer des supporters de toutes les régions pour soutenir les Equipes de France féminines.

La sincérité et la permanence du soutien apporté à toutes les sélections nationales a permis aux « France Ang’Elles de nouer des liens chaleureux avec les joueuses, d’anciennes joueuses internationales, la présence du groupe étant appréciée, voire souhaitée, pour animer certains entrainements ou les « fans zone ».

Également porteurs de chapeaux, bleus, agitant écharpes, drapeaux… les France Ang’Elles ont la même envie de convivialité et de partage avec les autres supporters, anglais et mexicains en Bretagne, ghanéens à Grenoble ou brésiliens à Nice…

LES LIONNES

Cette partie d’exposition présentera les grandes figures de l’OL en action : Wendie Renard, Amandine Henry, Eugénie Le Sommer, Sarah Bouhaddi, qui ont été tour à tour capitaines de l’Equipe de France, Griedge M’Bock Bathy, Amel Majri récente Lion d’Or de la Ville de Lyon, Delphine Cascarino, Emelyne Laurent et Selma Bacha. Mais aussi beaucoup de joueuses internationales, avec leur sélection nationale respective, Dzsenifer Marozsan et Carolin Simon (Allemagne), Saki Kumagaï (Japon), Lucy Bronze et Izzy Christiansen (Angleterre), Kadeisha Buchanan (Canada), Shanice Van de Sanden (Pays-Bas), Sole Jaimes (Argentine). Elles seront présentées dans l’expression qui leur est la plus caractéristique, sous le maillot de l’OL et pour les françaises celui de la sélection nationale, dans l’expression de célébrations de but et de cohésion du groupe.

Retrouverons-nous les Lionnes les 2, 3 et 7 juillet sur la pelouse du Parc OL à Lyon pour les 2 demi-finales et la finale de la Coupe du Monde ?

LA COUPE du MONDE

Le symbole de cette Coupe du Monde est la mascotte « ETTIE » que les supporters OL Ang’Elles et France Ang’Elles rencontrent régulièrement depuis l’été dernier sur tous les stades, avec laquelle ils font des selfies, avec laquelle ils chantent et dansent.

Pour l’essor et la reconnaissance du football féminin, cette Coupe du Monde en France est un pas décisif dans une histoire dont on mentionnera quelques dates importantes, et dont le 1er « Ballon d’Or » d’Ada Hegerberg cette année est une date marquante, Ada qui, en conflit avec sa fédération norvégienne depuis plusieurs saisons, devrait être la grande absente de cette Coupe du Monde et ne pas pouvoir disputer cette compétition « à la maison ».

Le Parc OL sera le théâtre du dénouement de cette compétition : OL Ang’Elles l’investit lors des plus grands matchs de l’OL féminin. France Ang’Elles prendra le relai au mois de Juillet.

  • Condition d’accès
    • Entrée libre dans la limite des places disponibles
      Gratuit
  • Lieu
    • bibliothèque du 1er 7 Rue Saint-Polycarpe – 69001 Lyon

Footballeuses, footballeurs, même but, tous différents et tous égaux – Education à l’image, image de soi, image de l’autre, où sont nos droits

Le vendredi 5 juillet de 10h00 à 12h00 – Parc de la tête d’or

Des stéréotypes sont véhiculés notamment par les médias, hors tous les enfants ont les même droits. Footballeuses et footballeurs
copyright : Pixabay licence

Partant de la coupe du monde féminine de la FIFA, cet atelier numérique permettra  de questionner les stéréotypes qu’ont retrouvent dans des images, choisies, présentées et extraites des médias pour l’ateleir ; et que les réseaux sociaux relayent aussi auprès des jeunes internautes. Les réflexions s’enrichiront au regard du droit à la liberté d’information, d’expression et de participation, inscrit dans la convention internationale des droits de l’enfant.Selon les places disponibles

  • Condition d’accès
    • Entrée libre dans la limite des places disponibles
      Gratuit
  • Lieu
    • Parc de la tête d’or – Lyon

Equal Light (sous une même lumière) : vers l’égalité femme-homme

Une agora du Festival Dialogue en humanité

Le samedi 6 juillet de 16h00 à 18h00 – Parc de la tête d’or

Le Festival Dialogue en humanité, Un festival citoyen pour se faire du bien L’égalité est un des objectifs que l’ONU a adopté pour que d’ici 2030, partout dans le monde on “Parvienne à l’égalité des sexes et à l’autonomie de toutes les femmes et les filles » . De quel sport l’égalité femme homme a-t-elle besoin aujourd’hui pour demain?Dialogues en humanité
copyright : Dialogues en humanité

Cette agora donnera une place à la campagne internationale lancée par le Réseau de la Renaissance Africaine et de la Diaspora pour contribuer à atteindre l’Objectif de développement durable n°5, et mobilisera le monde de la culture, des arts et du sport, notamment les équipes prenant part à la Coupe du monde féminine de football dont la finale se tiendra à Lyon le 7 juillet à 17h.

  • Condition d’accès
    • Entrée libre dans la limite des places disponibles
      Gratuit
  • Lieu
    • Parc de la tête d’or – Lyon