Exposition en ligne “Scientifiques” : portrait de Carole Ferraro-Peyret


Carole Ferraro-Peyret

Parcours

Habilitation à diriger les recherches (2012) Université Lyon 1; « Rôle de mTOR dans le développement des tumeurs neuroendocrines gastroentéropancréatiques »

MCU ISPB, Faculté de pharmacie de Lyon, praticienne attachée – UF Biologie des tumeurs, Service d’Anatomie et Cytologie Pathologiques

Praticienne attachée – Service de Biochimie, CHLS (Dr M Manchon), Gardes de Nuit, Fédération de Biochimie, HEH (Pr R Cohen) ;

Assistante hospitalo-universitaire fonction universitaire en Biologie Cellulaire, U.F.R. de Médecine Lyon Nord

Interne en pharmacie spécialisée aux Hospices Civils de Lyon Mémoire d’internat et Thèse de Docteur en Pharmacie soutenue le 20 octobre 2000 Pr JP Revillard : directeur de thèse, Mention Très Honorable ; Année Médaille d’or de l’internat (2002-2003)

Docteure en Pharmacie études de à l’ISPB, Faculté de pharmacie de Lyon, Université Claude Bernard – Lyon 1

Fonctions

PH, pharmacien biologiste responsable du secteur digestif/ Screening des déficits en protéines MMR, UF « Biopathologie moléculaire», Centre de Pathologie Est, Hospices Civils de Lyon

MCU – PH – ISPB, Faculté de Pharmacie de Lyon, Université Claude Bernard – Lyon 1 département des Sciences Biomédicales B, Biochimie Clinique, Biologie moléculaire et cancérologie

Enseignante chercheuse – Centre de Cancérologie de Lyon, UMR  INSERM Département  « Immunité, virus, inflammation » ; Equipe « signalisation de l’immunité innée et oncogenèse »

Quels sont vos projets ?

Notre équipe étudie l’adaptation des cellules tumorales au stress métabolique induit par le manque de nutriments au cours de la croissance tumorale. J’étudie en particulier comment cette adaptation diminue la réponse aux traitements, chimiothérapies ou thérapies ciblées. Quels sont les mécanismes clefs qui régulent cette adaptation ? Peut-on proposer de nouveaux traitements ou de nouvelles associations pour rétablir la réponse aux anticancéreux ?